2. Attaque sournoise (L) :

Quand il attaque un adversaire dans le dos* ou par surprise, le Voleur inflige 1d6 de DM supplémentaires par rang possédé dans cette voie (notez que les dés  d’Attaque sournoise ne sont pas multipliés en cas de critique).

* Attaquer de dos : lorsque le Voleur attaque la même créature qu’un allié, on  considère qu’il peut attaquer celle-ci de dos à 2 conditions.
1. Le Voleur et l’allié peuvent se placer de part et d’autre de la cible.
2. La cible n’a pas attaqué le Voleur à son dernier tour (dans le cas contraire, on considère qu’elle lui fait face).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *