Règles avancées

Les règles avancées sont constituées de trois propositions. N’étant pas nécessaires au bon fonctionnement du jeu, elles sont indépendante des règles de base et vous pouvez aisément choisir de ne pas les utiliser. Comme elles sortent du cadre standardisé des voies et complexifient légèrement le système de jeu, elles ne sont pas adaptées à l’initiation. Dans cet optique, laissez les de coté, au moins les premières parties, vous pourrez toujours les introduire progressivement.

Points de chance

Les points de chance (PC) permettent aux joueurs qui les utilisent avec clairvoyance de tirer leurs personnages des mauvais pas où la malchance les a jetés. Cela peut même être la clef d’une aventure mémorable ! Accessoirement, ce score ajoute une dimension intéressante à une Caractéristique étonnamment peu utilisée : le Charisme.

PC = 3 + Mod. de CHA

Chaque PC dépensé permet d’ajouter +10 sur un jet de d20. L’utilisation d’un point de chance se fait après avoir pris connaissance du résultat. La récupération de PC se fait à chaque passage de niveau.

Vous pouvez aussi autoriser la récupération des PC à la fin de chaque aventure, en particulier si votre rythme de progression est lent.

PC et roleplay

Les PC sont aussi un outil pour le MJ afin d’inciter les joueurs à faire du roleplay. En effet, le MJ peut récompenser un beau moment d’interprétation du personnage par la récupération immédiate de 1 PC.

Points de récupération

Dans un cadre de jeu où les combats sont fréquents, cette règle est vitale si le groupe de personnages ne comprend pas de Prêtre : elle leur permet de récupérer des PV entre les combats. Associée à la présence de soins, elle peut permettre d’enchaîner plus de combats.

Chaque personnage possède 5 Points de récupération (PR).

Il faut se reposer 5 minutes et dépenser 1 PR pour gagner un nombre de PV égal à :

[1 Dé de vie + Mod. de CON + niveau] PV

Fatigue et PR

Les PR peuvent aussi servir à simuler la fatigue des personnages (effort épuisant, nuit blanche, etc.) : chaque épreuve consomme 1 PR. Cette solution est plus facile à gérer que celle consistant à imposer des malus aux futurs tests des personnages (et qui implique pour le MJ de nombreuses prises de notes ou un difficile exercice de mémorisation).

Nuit de repos

Chaque nuit, après 8 heures de sommeil ininterrompu dans de bonnes conditions, le personnage regagne un seul PR. Le MJ a toute latitude pour ne pas rendre le PR en cas de stress, d’inconfort ou de combat en pleine nuit. Dans ce cas, il pourra demander un test de CON réussi (difficulté 10 ou 15). Cette option intermédiaire nous semble intéressante pour simuler l’épuisement progressif des ressources physiques et mentales des personnages sur les aventures de plusieurs jours sans longues périodes de repos.

Points de mana

Les règles de base de CO s’appuient sur un usage illimité de la magie, toutefois la gestion des ressources peut ajouter un aspect tactique intéressant à l’interprétation des utilisateurs de magie (Barde, Ensorceleur, Druide, Magicien, Nécromancien, Prêtre). Les dieux (Prêtres) ou les forces de la nature (Druide) répondent plus difficilement aux prières lorsqu’ils sont trop fréquemment sollicités. De leur coté les utilisateurs de magie profane (Magicien, Ensorceleur, Nécromancien, Barde, Forgesort) ont accès à une certaine quantité d’énergie qu’ils dépensent en lançant les sorts.

Les profils de Barde, Druide, Forgesort et Prêtre possèdent un nombre de Points de mana (PM) égal à [niveau + Mod. d’INT/SAG ou CHA]. Les profils d’Ensorceleur, de Magicien et de Nécromancien possèdent un nombre de Points de mana (PM) égal à [2 x niveau + Mod. d’INT ou CHA]. Les capacités de sorts (indiquées par *) de rang 3 coûtent 1 PM pour être lancés, les sorts de rang 4 coûtent 2 PM et ceux de rang 5 coûtent 3 PM. Déclinez cette règle avec le Mod. de SAG ou de CHA pour les Profils correspondant. Lorsqu’un lanceur de sort n’a plus ou pas assez de Points de mana, il ne peut tout simplement pas utiliser la capacité.

Avec cette règle, vous ne limitez pas l’usage des sorts de rang 1 et 2 mais seulement ceux des rangs 3 à 5 (les plus puissants). Les PM ne sont utilisés qu’à partir du niveau 3 du personnage, ce qui laisse du temps pour qu’un joueur débutant puisse se familiariser avec le système de jeu de CO.

Certains objets magiques comme les sceptres de magie (voir Objets magiques) sont moins puissants si la règle des Points de mana est utilisée (ou toute autre règle de limitation de magie). Si une telle règle est utilisée, le niveau de magie de ce type d’objet pourra être divisé par 2 : un Sceptre de feu +2 (+2 attaque et DM de feu) devient donc un objet de niveau 1.

Compensation

Pour compenser la limitation du nombre de sorts lancés et conserver un équilibre de puissance entre les profils, le personnage accède aux deux options suivantes.

Magie rapide

Le personnage obtient la possibilité de lancer un sort rapidement, le sort nécessite une action d’attaque plutôt qu’une action limitée pour être lancé.

Magie puissante

Lorsqu’un sort est lancé en y accordant plus de temps, c’est-à-dire en utilisant une action limité, il bénéficie d’un des deux bonus suivant selon sa nature.

  • Augmenter d’une catégorie la valeur des dés utilisés : 1d4 → 1d6 → 1d8 → 1d10.
  • Ou doubler la durée ou la portée de tous les sorts qui ne produisent pas des DM ou des soins.

Exemple : Un Magicien peut choisir de lancer Projectile magique en action limitée et obtenir ainsi 1d6 DM (ou la Boule de feu à 4d8 DM), ou faire une incantation rapide (action d’attaque) et obtenir les DM normaux indiqués dans la description de la capacité.

Nuit de repos et récupération de PM

Chaque nuit, après 8 heures de sommeil ininterrompu dans de bonnes conditions, le personnage regagne l’ensemble des PM perdus. Le MJ a toute latitude pour ne rendre qu’une partie des PM en cas de stress, d’inconfort ou de combat en pleine nuit.

15 réflexions au sujet de « Règles avancées »

  1. Mise à jour nécessaire ?

    http://www.black-book-editions.fr/forums.php?topic_id=5602&tid=103780#msg103780

    « Je ne sais pas quelle version des PM tu utilises, mais si c’est celle de base où les sorts coûtent des PM à partir du rang 3, j’ai décidé de lui apporter une modification.
    Rien ne change pour les bardes, druides, forge sorts et prêtres qui ont de nombreuses capacités qui ne sont pas des sorts.
    Par contre pour ensorceleur, magicien et nécromancien les PM sont égaux à (2 x niveau + Mod. D’INT).
    J’ai joué plusieurs fois avec la règle et ça me semble important.

    – Kegron -« 

  2. Les points de chance (PC) permettent aux joueurs qui les utilisent avec clairvoyance de tirer leur personnage des mauvais pas où la malchance les a jetés

    -> jetés , jeté . (?)
    C’est très bizarre. « les » semble faire référence aux joueurs alors que la malchance jette « leur personnage »-et non les joueurs – dans des mauvais pas.
    Il y a un twist. Il faudrait reformuler.

      1. Il y a bien une faute, mais elle n’est pas là.
        Oui, « jetés » s’accorde bien avec « les », car placé avant l’auxiliaire avoir. Par contre, pour être cohérent, « les » est pronom pour « leur personnage »: là est la faute. Il faut écrire « leurs personnages ».

    1. Alors c’est la règle horrible 😀 Quand tu as un COD devant l’auxiliaire avoir, ça s’accorde. Remarque : je ne suis pas prof mais j’ai beaucoup souffert 😉

  3. Oui, tu as raison, mais ca ne résoud pas vraiment le problème que cette phrase me pose 🙂
    Grammaticalement, cette phrase est pour moi comme un anneau de Möbius^^

    1. Oui, tu dois relancer à chaque prise de niveau. Il n’y a qu’au niveau 1 que tu commence avec le score maximum du DV. En revanche, si tu souhaites plus d’équité ou un univers plus sombre, tu peux prendre la moyenne du DV. C’est moins fun, mais pour une partie Dark Fantasy, c’est un choix qui se tien. Ça donne ça :

      1d4 = 3
      1d6 = 4
      1d8 = 5
      1d10 = 6
      1d12 = 7

      Voilà, en espérant avoir répondu à ta question, bonne journée ! 😉

  4. Point de récupération = 1/ 8h de sommeil.

    Pourquoi pas plus? Pour avoir tester, c’est pas trés pratique et aprés tout, quand on dort on est quand meme bien reposé

    1+ bonus de CONST me parait adapté non?

    1. Il n’y a pas vraiment de réponse à ça. Tu peux tout à fait changer la règle si tu le souhaites 🙂 Personnellement, j’aime bien l’idée de l’épuisement progressif des personnages durant l’aventure et cette règle me semble assez réaliste. Sinon, tu peux aussi jouer sans Point de récupération (ce que je fais assez souvent).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *