Voie de l’assassin

1. Discrétion :

Quand il essaie de passer inaperçu, le Voleur bénéficie d’un bonus de +2 à son test de DEX pour chaque rang acquis dans cette voie.

2. Attaque sournoise (L) :

Quand il attaque un adversaire dans le dos* ou par surprise, le Voleur inflige 1d6 de DM supplémentaires par rang possédé dans cette voie (notez que les dés  d’Attaque sournoise ne sont pas multipliés en cas de critique).

* Attaquer de dos : lorsque le Voleur attaque la même créature qu’un allié, on  considère qu’il peut attaquer celle-ci de dos à 2 conditions.
1. Le Voleur et l’allié peuvent se placer de part et d’autre de la cible.
2. La cible n’a pas attaqué le Voleur à son dernier tour (dans le cas contraire, on considère qu’elle lui fait face).

3. Ombre mouvante (L) :

En réussissant un test de DEX difficulté 10, le Voleur peut disparaître dans les ombres à son tour et ne réapparaître qu’au tour suivant durant sa phase d’Initiative. Aucun adversaire ne peut l’attaquer pendant qu’il a disparu dans les ombres, mais il peut subir des DM de zone. Le Voleur réapparait à une distance maximum de 10 m de sa position initiale, si le Voleur a l’Initiative, il peut réaliser une Attaque sournoise.

4. Surprise :

Le Voleur n’est jamais surpris. Il peut réaliser une Attaque sournoise en utilisant  une action d’attaque plutôt qu’une action limitée contre un adversaire Surpris.

5. Ouverture mortelle :

Une fois par combat, le Voleur obtient une réussite critique automatique contre la cible de son choix. Il profite donc d’une réussite automatique, des dégâts multipliés par 2 prévus dans ce cas, et même des d6 d’Attaque sournoise, eux aussi multipliés.

Profil

2 réflexions au sujet de « Voie de l’assassin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *