Voie de l’énergie vitale

1. Mains d’énergie (L) :

Par un effort de concentration, le Moine peut rendre ses mains intangibles, à ce tour, il peut faire une attaque simple avec un bonus +2 en attaque, +5 si la cible porte une armure.
De plus, toutes les attaques à mains nues du Moine sont considérées comme magiques (même lorsqu’il n’utilise pas Mains d’énergie).

2. Pression mortelle (L) :

Le Moine frappe les points par lesquels circule l’énergie vitale d’une créature vivante. En touchant un point précis, il libère ensuite des effets dévastateurs.
Lorsqu’il combat à mains nues, le joueur peut choisir de ne pas infliger  immédiatement les DM de ses attaques. À tout moment dans l’heure qui suit, il peut annoncer une « Pression Mortelle ». Il doit alors réussir un test d’attaque contre la cible, ce qui libère instantanément la totalité des DM infligés jusqu’alors +1d6 DM supplémentaires.

3. Invulnérable :

Le Moine ne reçoit que la moitié des DM de toutes les sources «élémentaires» : feu, froid, foudre, acide… Il ne subit aucun DM des poisons ou des maladies.

4. Projection du ki (L) :

Le Moine projette une vague de force avec son corps et son esprit à une distance maximum de 20 mètres. Un test d’attaque magique réussi (Mod. de SAG) lui permet d’infliger [2d6 + Mod. de SAG] de DM.

5. Ascétisme :

Le Moine peut subsister sans nourriture, sans eau et sans sommeil pendant [5 + Mod. SAG] jour. Il ne subit aucune pénalité durant cette période.
De plus, il peut désormais lancer deux d20 à chaque fois qu’un test de CON lui est demandé et conserver le meilleur résultat.

Profil

8 réflexions au sujet de « Voie de l’énergie vitale »

  1. Bonjours,
    Dans le premier rang mains d’énergies je lis
    « toutes les attaques à mains nues du Moine sont considérées comme magiques (même lorsqu’il n’utilise pas Mains d’énergie). »
    Cependant il n’est nul par indiqué quelle carac est utilisé pour déterminer le mod. d’attaque magique du moine ainsi la compétence, si le mod. FOR du personnage n’est pas négatif, est inutile ou négative ?
    N’ayant commencé le jeu que récemment veuillez m’excuser si la question est stupide 😉

  2. Bonsoir,

    J’ai de la peine à comprendre le fonctionnement du Moine. (remarque; Je n’ai joué qu’une fois à chroniques oubliées)

    A quoi sert « 2. Pression mortelle (L) : » ?

    C’est action limitée, mais quand est-elle utilisé ? Au départ ? ou à l’activation de pression mortelle ?

    De plus, quelle est sont utilité ?

    1. Voilà mon interprétation. Pression mortelle peut être utilisée lors d’un tour de combat. Pour toutes les attaques portées à mains nues qui suivent son activation (dans la limite du combat), le joueur peut décider de mettre en réserve les dégâts (c.-à-d. de ne pas les infliger immédiatement). Ensuite, dans une limite d’une heure de jeu, le joueur peut indiquer au MJ que les dégâts s’appliquent tous d’un coup et ajoute +1d6 de dégâts. C’est donc une action dont les effets sont à retardement et peuvent être dévastateurs car cumulés. Néanmoins, c’est aussi un risque car l’adversaire ne perd pas de points de vie pendant le combat. A noter que je n’autorisais pas de cumuler plusieurs Pressions mortelles (lors de combats successifs par exemple).

      1. mmmh ok , je te rejoins sur ce que tu viens de dire, cependant, je ne vois pas l’avantage de cette attaque.

        -D’une certaine manière, tu retardes la mort d’un ennemi, ce qui est dangereux.
        -Il y a 2 activations, ce qui n’est pas plus avantageux (sauf ci-la deuxième et gratuite ou si on peut l’activer n’importe quand)

        Je comprendrais surement mieux en jouant avec mais j’ai fait qu’un partie à chroniques oubliées de plus, c’est mon premier jeu de rôle.

        En fait, j’ai de la peine à comprendre le fonctionnent du Moine d’une manière générale.

        Il est dit qu’il faut maximiser les modes DEX et SAG. Mais il utilise aussi souvent la FOR.

        De plus, il a des attaques physiques et magiques et je m’y perds un peu. Il a pourtant l’être fun a joué avec la voie du Vent

        1. Tout dépend du contexte je pense. Ce n’est pas qu’une question de mécanique et d’efficacité. Par exemple : un PJ est défié dans une arène par un champion. Il choisit d’attaquer à mains nues un adversaire colossal. Tout le monde se rit de lui. Le combat s’éternise et le champion semble toujours debout et s’apprête à porter un coup fatal au PJ. Là, le PJ déclenche Pression mortelle et semble abattre son adversaire d’un coup. Le silence se fait. Les spectateurs sont stupéfaits. Le PJ leur demande alors s’ils le suivront lors de la bataille désespérée du lendemain et la foule approuve en hurlant. Le PJ peut aussi choisir de retenir ses coups pour faire fuir l’adversaire et de ne le blesser que si c’est nécessaire, etc.

  3. Ouais ok.

    Et quand on choisit Poing de fer et mains d’énergie (voie du poing et voie de l’énergie vitale)

    que se passe-t-il ? d’un côté, il est question d’attaque à distance et de force et de l’autre côté, c’est de la magie, donc SAG, je suppose…

    Merci pour tes réponses 🙂

    1. Poings de fer est une capacité permanente, c’est un choix que peut faire le PJ à chacune de ses attaques à mains nues si c’est avantageux pour lui/elle. Mains d’énergie est une capacité limitée (qui remplace donc l’attaque normale). Il est vrai qu’elle a ceci de particulier qu’elle procure aussi un effet permanent en rendant toutes les attaques à mains nues magiques (mais pour autant le Moine ne lance pas de sorts, les attaques à mains nues restent normales). Cet effet peut être très utile contre certaines créatures qui ne sont affectées que par des attaques magiques (sorts ou objets magiques).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *