Voie du montreur d’ours

Le Rôdeur obtient un jeune ours noir pour compagnon animal dès qu’il prend au moins un Rang dans cette Voie

1. Impressionnant :

L’ours n’est pas dressé à attaquer, mais les interlocuteurs du Rôdeur ne le savent pas, aussi gagne-t-il un bonus de +5 à tous ses tests d’intimidation lorsque l’animal est à ses cotés. L’ours n’attaque que pour se défendre s’il est blessé.

2. Dressage :

Le Rôdeur a dressé l’ours, il peut lui faire faire des numéros comme marcher sur les pattes avant ou porter un objet en équilibre sur son museau, cela peut lui permettre de gagner un peu d’argent dans les villages (2d6 pa en 2d6 minutes). Il peut aussi faire croire que l’ours l’attaque et simuler un combat.

3. Combat :

L’ours du Rôdeur peut désormais se battre comme un véritable personnage. Il attaque en même temps que le Rôdeur.
Jeune ours noir : Init 13, DEF 14, PV [niveau x 5], attaque au contact = [niveau du Rôdeur], DM 1d6+3, FOR +3*, DEX +1, CON +3, INT -4, SAG +2, CHA -2

4. Empathie animale (L) :

Le Rôdeur peut parler aux animaux. Il peut également communiquer avec son compagnon animal par télépathie et le guérir à distance en dépensant ses propres PV (1 PV du Rôdeur pour 1 PV octroyé au compagnon animal).

5. Animal fabuleux :

L’ours du Rôdeur devient un spécimen en pleine possession de ses moyens.
Ours noir : Init 15, DEF 17, PV [niveau x 5], attaque au contact = [niveau du  rôdeur+2], DM 1d6+5, FOR +5*, DEX +2, CON +5, INT -4, SAG +2, CHA -2

Exemple de variation de la Voie du compagnon animal.

Profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *